1


Quel est l'intérêt de porter son enfant dans ces écharpes ? Hormis le fait que ce soit joli, pratique et économique, il y a également plusieurs raisons scientifiques pour le bébé comme pour le porteur ...

Une bonne position pour le bébé

L'écharpe, quand elle est bien mise, permet de positionner votre enfant de manière optimale pour son confort et sa santé. Il est assis en appui sur ses fesses et ses cuisses, et non suspendu, en appui sur ses parties génitales. De même, son dos est arrondi et non cambré comme dans la grande majorité des porte-bébés kangourou.
Enfin, ses jambes sont écartées et relevées, ce qui est une très bonne prévention de la luxation de la hanche. D'ailleurs, les culottes de rééducation mettent les enfants dans cette position. Il est à noter que dans les continents où les bébés sont portés dans cette position pendant presque toute leur première année, les enfants n'ont pas de problèmes de hanches.

Une bonne position pour le porteur

Parce qu'il n'y a aucun tissu entre le porteur et le bébé, celui-ci se retrouve plaqué tout contre la personne qui le porte. Le centre de gravité de l'ensemble porteur/bébé est donc plus proche du centre de gravité naturel du porteur.
De plus, l'écharpe est beaucoup plus facile à ajuster que la plupart des porte-bébés préformés qu'on trouve sur le marché. Ceci signifie que si le porteur est de petite taille, par exemple, il pourra quand même ajuster l'écharpe de façon à ce que l'enfant ne soit pas trop bas sur son buste ou son dos et éviter ainsi des maux de dos dûs à une mauvaise position.

Parce que rien n'est tout blanc ni tout noir, il existe évidemment des inconvénients à l'utilisation de l'écharpe de portage. Petit tour d'horizon.

L'écharpe, c'est long

Une écharpe de portage fait en général au moins 4m60 et souvent 5m20 (bien que la grande majorité des gens se suffiraient certainement d'une 4m60 s'ils étaient bien conseillés). Par conséquent, il arrive fréquemment que l'écharpe traîne par terre quand on l'installe. Ce ne sont a priori que les extrémités de l'écharpe qui touchent ainsi le sol et donc des parties qui ne touchent pas le bébé, mais cela peut bien sûr en rebuter certains.

L'écharpe, c'est compliqué


Il est vrai que c'est quelque chose qu'il faut apprendre à faire et que certaines personnes ne parviennent pas à installer leur bébé uniquement avec la notice. C'est pour ça que des associations comme Peau à Peau existent, afin de montrer comment faire concrètement. Une fois qu'on sait faire, ça devient facile. C'est comme faire du vélo, au début c'est compliqué, mais quand on sait faire, ça devient une habitude et on y pense même plus...

L'écharpe, coûte cher


Une bonne écharpe coûte effectivement assez cher, entre 65 et 100 euros en moyenne. D'autant qu'il n'est pas toujours recommandé de la fabriquer soi-même car le tissu utilisé est un tissu spécial, à la fois indéformable et légèrement élastique, très souple et très solide à la fois. Mais finalement c'est le même prix qu'un porte bébé kangourou de type Babybjorn, qui revient facilement à 70¤, et tellement moins cher qu'une poussette...

L'écharpe, ça fait "beatnik"


Certains modèles d'écharpes sont très colorés et font effectivement un peu "hippie". Mais elles existent également en rouge, bleu marine et noir unis pour les personnes qui souhaitent que ça passe partout.

 

 

2

 

Le portage pour NOUS
 
J'ai découvert le portage dans un forum de maternante le dernier trimestre de ma grossesse. Pour moi c'est la continuité de ma grossesse que j'ai refusé les 2 1ers trimestres. Ça me permet de me réconcilier avec ce bébé pas tous a fait souhaité.
 
Ma puce adore être tous contre moi et je peu dire que moi aussi j'adore. La poussette me sert juste pour porté les sacs rarement la puce. Toute la famille s'y met : Papi, Mamie, Tata, Papa et bien sur moi.